Please enable JS

Maison&Objet à l’heure de la création française

17 janvier 2019

La France est le thème d’inspiration de la prochaine édition, qui se déroulera du 18 au 22 janvier prochains.

« Il y a une nouvelle curiosité pour les Français a? l’étranger, une sorte de fascination », estime Vincent Grégoire, directeur de création pour l’agence NellyRodi. C’est fort de cette observation que la société de conseil, qui analyse les tendances sociologiques et les habitudes de consommation afin de proposer un thème d’inspiration pour Maison&Objet, a choisi la France, sous le titre Excuse my French!

Le phénomène est indéniable, selon les organisateurs du salon : la France est de retour au premier plan international, sans doute en raison de la mondialisation. « Dans un univers qui s’uniformise, ou? tout devient pareil, on s’attache aux exceptions et aux différences », poursuit Vincent Grégoire. Les nouveaux designers et marques française seront donc mis en lumière lors cette session de janvier. Le salon vise également à donner des clés aux professionnels français pour aborder le made in France en 2020.

Parmi les facteurs qui favorisent ce retour, décrit Vincent Grégoire : la réinterprétation des savoir-faire traditionnels de nombreuses « petites maisons » qui créent ainsi des produits innovants et exclusifs ; l’approche multiculturelle d’une « nouvelle vague » de créateurs cosmopolites qui détournent le chic français en y introduisant des inspirations venues d’ailleurs ; l’importance de la french tech, Paris abritant Station F, le plus grand incubateur de start-up au monde et les entreprises françaises se posant en leaders dans le domaine des nouvelles technologies ; le design français, enfin, caractérisé par un style que Vincent Grégoire qualifie de « classic with a twist », porteur d’une certaine extravagance, voire d’irrévérence typiquement française.

Ce thème d’inspiration sera présenté sur 250 m2 au Forum tendances, au hall 7 : une sélection de produits représentatifs de la nouvelle scène française y sera présentée. La mise en scène, inspirée par la Galerie des Glaces du château de Versailles, intègrera quelques intrus dans ce décor classique, telles qu’une estafette ou un luminaire hypercontemporain : l’élément perturbateur et l’esprit de contradiction étant « des composants essentiels du fameux je-ne-sais-quoi » français.

-

La Chine invitée des Rising Talent awards 2019

En partenariat avec DesignChain, Maison&Objet offre aux nouveaux talents chinois l’opportunité d’exposer leur travail : Frank Chou, Chen Furong, Mario Tsai, Hongjie Yang, Ximi Li et Bentu figurent parmi les jeunes desigers les plus remarqués de leur pays. Le jury de sélection est quant à lui composé de Luca Nichetto, Tom Dixon, Liu Xu, Qu Guangci, Xing Tong-He, ainsi que de Lyndon Neri et Rossana Hu.

-


Sebastian Herkner, designer of the year

Le designer allemand formé à l’université d’art et de design d’Offenbach a été désigné designer of the year pour cette session de janvier de Maison&Objet. Âgé de 37 ans, Sebastian Herkner compte de nombreuses collaborations avec les e?di-teurs internationaux (21 projets en 2018 pour Moroso, Dedon, Thonet, Lintello, etc.) et s’est vu attribuer en dix ans une trentaine de récompenses distinguant son design entre innovation et tradition, nouvelles technologies et artisanat. Il a également fait de la combinaison des couleurs sa signature, plaçant celles-ci en amont de son travail créatif.

-



Partager cet article