Please enable JS

Patisse digitalise sa communication

26 juillet 2019

La marque hollandaise de moules et d’accessoires de pâtisserie, distribuée dans 58 pays, est présente en France depuis 2005. Elle amorce cette année un virage, avec une communication digitale forte. Explications avec Florence Christophe, responsable de la filiale France.

La société Patisse, fondée en Hollande en 1989, possédait déjà une filiale en Allemagne quand elle a créé la filiale France en 2005. Si la marque a d’abord eu du mal à percer dans l’Hexagone, par manque de vraie représentation, elle est aujourd’hui bien implantée. « Positionnée moyen/haut de gamme, la marque propose les essentiels de la pâtisserie – le 20/80 – ce dont on a besoin dans la cuisine, présente Florence Christophe, responsable de la filiale France de Patisse. Disposant d’un catalogue de près de 2 600 références, elle distribue dans le retail, et un peu sur Internet : « Notre politique commerciale est de travailler avec les boutiques spécialisées, telles que Culinarion, Ambiance & Styles, TOC ou Zôdio… », commente la dirigeante. Et de noter que, si le développement s’effectue pas à pas, la société a un argument de poids : « Nous sommes fabricants et européens, avec une production en Bulgarie. C’est une valeur ajoutée que nous voulons mettre en avant. » Cela constitue d’ailleurs un axe de communication que la société affiche clairement, notamment sur les packagings et les supports digitaux qu’elle lance cette année. 

Investir les réseaux sociaux

L’année 2019 marque en effet la création de www.patissefrance.com, un site vitrine qui présente les articles de la gamme, ainsi que les activités de la marque en BtoB et BtoC. La marque a également créé sa page Facebook, postant notamment des vidéos de recettes mettant en scène ses moules et ses ustensiles. Patisse a démarré sa présence sur les réseaux sociaux au 1er trimestre 2019, avec une première vidéo en mars, puis une deuxième en juin.

-

-

« Compte tenu du réseau que nous ciblons, nous savons que nos revendeurs sont essentiels pour créer la notoriété : l’objectif est qu’ils transmettent… Notre ambition est également de nous faire connaître du plus grand nombre grâce aux outils digitaux que nous mettons en place.»  La marque a ainsi voulu un site qui fasse écho auprès du consommateur, avec un logo bien identifiable, et instaure aussi des partenariats. « Nous sommes en phase de test, explique Florence Christophe. Nous commençons à travailler avec des influenceurs, dont Madame Patisse. L’objectif est de développer le trafic, les abonnés et au-delà, la notoriété de la marque auprès du grand public… C’est pourquoi les outils digitaux sont capitaux pour notre communication. Demain, ce sera l’incarnation de la marque dans les magasins. » La société hollandaise Patisse réalise 75 % de son chiffre d’affaires à l’exportation. Le chiffre d’affaires est de 2,5 millions d’euros en France. « Aujourd’hui, l’Hexagone représente 10 % de l’activité, c’est le 2e pays derrière l’Allemagne. » Si la pâtisserie a connu son heure de gloire, avec le développement de nombreuses marques propres, aujourd’hui les besoins se recentrent et les assortiments se réduisent. Florence Christophe observe également le virage vers la consommation locale : « Nous avons la chance de progresser grâce à cette nouvelle tendance et notre fabrication européenne. » Et de valoriser un autre axe de développement : le retour à des produits pour une cuisine plus saine, comme l’émail, avec la “5e gamme”, dernière-née de la collection. La marque répond à aux nouvelles tendances de consommation dans le sens de la naturalité… et dispose à présent des outils pour le faire savoir.





Partager cet article