Please enable JS

La râpe Microplane fête ses 25 ans

19 juin 2019

A l’origine de la success story de la marque, une lime à bois fabriquée selon la technologie originale de l’entreprise aux États-Unis, la photochimie.

En 1994, une ménagère canadienne de Toronto confectionnait un gâteau à l'orange arménien. Frustrée par le résultat obtenu par sa vieille râpe, elle fouilla l’établi de son mari, alors revendeur d’outils à bois Microplane (USA), et y découvrit sa lime à bois qu’elle testa sur ses oranges. Les zestes d'orange qui en tombaient étaient légers et vaporeux comme des flocons de neige. Le couple décida alors d’ajouter la lime à bois dans leur catalogue avec des oranges, des citrons, du chocolat, de l’ail, et une accroche : «Les outils de menuiserie Microplane fonctionnent très bien avec le bois... Mais encore mieux avec les aliments !» Les râpes culinaires Microplane étaient nées.

À la fin des années 90, le New York Times publie un article dans sa rubrique culinaire hebdomadaire sur la façon dont un outil de menuiserie était arrivé jusqu’à la cuisine. Le succès fut immédiat et c’est ainsi que le zesteur-râpe de Microplane est devenu un ustensile iconique, plébiscité par les chefs et food addicts.
Microplane fut pionnière dans l’utilisation de ce procédé spécifique pour la fabrication de râpes culinaires, pour lequel elle déposa un brevet original. Le secret de l’entreprise américaine installée à Russellville (Arkansas) réside donc dans la conception de ses lames made in USA, devenues célèbres à travers le monde pour leurs performances incomparables. Grâce à ce procédé de fabrication coûteux, la photochimie, les lames sont découpées dans un acier inoxydable chirurgical à l'aide d'un produit acide afin d'obtenir des surfaces affûtées à l’extrême, conçues pour durer. Ainsi, les nombreuses micro-dents ultratranchantes de la lame ne déchirent pas les aliments, mais les découpent sans effort.
Microplane, initialement spécialiste des métiers du bois, a donc naturellement imaginée sa première râpe culinaire sous la forme d’une lime à bois.

Avec son design distinctif, long et étroit, le zesteur-râpe Premium Classic est devenu un ustensile culte pour tous les passionnés de cuisine, chefs ou simples amateurs. Qu'il s'agisse d’agrumes, de parmesan ou autres fromages à pâte dure, de chocolat, gingembre, ail ou noix de muscade, les aliments glissent rapidement et sans aucun effort sur la lame. Le résultat est léger, floconneux et sans effiloches.
Les embouts en caoutchouc protègent le plan de travail ou le récipient, et offrent une meilleure stabilité pour râper à la verticale. L'étui de protection permet de ranger la râpe en toute sécurité. 
Le zesteur-râpe est ainsi devenu le produit phare de Microplane. Lancé initialement, dans sa première version, sans manche, la marque l’a ensuite décliné avec un manche ergonomique en soft touch pour assurer une bonne prise en main, proposé aujourd’hui dans 13 coloris tendance (prix public : 21,95 €). En 2019, le manche se décline dans le coloris corail.


Partager cet article