Please enable JS

Will & Alex : La vente directe version ustensiles de cuisine

22 mai 2019

Wilfried André et Alexandre Coo ont lancé une société de vente à domicile d’ustensiles de cuisine et d’épices en 2018.

Le concept de Will & Alex ? « Il est la croisée des chemins entre l’atelier de cuisine et la vente traditionnelle, explique Alexandre Coo, cofondateur de la société. L’objectif est que les gens cuisinent ensemble. A la fin, nous leur proposons nos ustensiles à la vente. Les commandes sont passés par les “cooking explorer” via une application mobile et les clients sont livrés en 2 à 3 jours. »

A l’origine de l’idée, Alexandre Coo avance la frustration qui peut exister en magasin, avec 100 m2 , particulièrement en centre-ville, où les loyers sont onéreux. 

« Et puis, vous organisez par exemple un atelier pâtes, et ce jour-là les clients veulent voir des sushis… Si ça se passe chez eux, c’est beaucoup plus simple. » 

Les thèmes doivent en effet pouvoir intéresser le maximum de personnes. « Pour les macarons, par exemple, nous allons montrer que ce n’est pas très difficile, avec le bon matériel et quelques astuces. » La société a également créé un atelier autour de la cuisine indienne. 

« Cela prend du temps de convenir des recettes, de préparer les supports de communication, etc. Aujourd’hui, nous avons une dizaine de thèmes, et notre ambition est d’en avoir 15 ou 20 au maximum.Nous n’avons pas vocation à les multiplier ».

Le concept de vente à domicile est spécifique : « Nous n’avons pas de salariés, seulement des commerciaux indépendants, explique le dirigeant. C’est une activité passion. Certains gagnent 200 € pour arrondir leur fin de mois ; d’autres se prennent au jeu, et vont jusqu’à en vivre ». 

Une posture de sélectionneur

Le succès repose en partie sur la valeur ajoutée en termes de choix des ustensiles. « La vente à domicile fonctionne bien quand il existe un besoin d’explication technique, estime Alexandre Coo, citant l’exemple des ambassadeurs Thermomix. Nous avons aussi une posture de sélectionneur. Si vous cherchez un bol de préparation sur Amazon, vous allez trouver 350 références, mais allez choisir les bons produits ! »

Sans citer de marques, le dirigeant précise que Will & Alex travaille avec sept partenaires fournisseurs : « Nous proposons environ 200 références aujourd’hui, et dans 18 à 24 mois, nous devrions doubler ce chiffre. »

Quant au positionnement, «Will & Alex ne travaille pas le haut de gamme, en restant sur des prix accessibles, mais des produits qualitatifs ».

Les cofondateurs (qui ont tous deux occupé le poste de DG d’Alice Délice) connaissent bien le marché des arts de la table. « C’est un domaine où il n’est pas possible de proposer des produits de basse qualité, car les consommateurs sont des passionnés, qui partagent beaucoup sur Internet : un mauvais conseil peut être un danger pour leur réseau », analyse Alexandre Coo.

 La marque propose un e-shop, qui est réservé aux personnes qui, ayant déjà participé à une “aventure culinaire”, bénéficient de différents avantages.

Basée à Armentières, la société a recruté dans le Nord les six premiers mois et s’élargit, depuis octobre dernier, au reste de la France (Marmande, Clermont-Ferrand, etc). 

« Nous avons recruté 80 vendeurs depuis un an et le rythme s’accélère, précise Alexandre Coo. Chaque mois, nous doublons le nombre de réunions et nous avons un objectif de 200 recrutements en 2019. »


Partager cet article