Please enable JS

Tendance : l'art déco revient en force

22 mai 2019

Mouvement artistique ainsi nommé à la suite de l’Exposition internationale des Arts décoratifs et industriels modernes de Paris en 1925, l’Art déco s’invite aujourd’hui dans nos assiettes.

Royal Limoges version 2019 de sa collection emblématique Makassar en version or mat. Prix publics : 87 € l’assiette plate ; 65 € l’assiette à dessert ; 92 € la tasse + soucoupe

Dans les allées des salons Ambiente et Maison&Objet à la recherche de nouvelles tendances, un constat s’impose : les lignes Art déco fleurissent chez les grands noms de l’art de la table.

Le chic du noir & blanc, souligné d’or

La marque allemande Villeroy & Boch, qui explore habituellement de nombreux coloris, a présenté au dernier salon Ambiente sa collection MetroChic pour l’été 2019. Synonymes d’élégance intemporelle, les motifs géométriques en noir et or décorent avec raffinement la porcelaine blanche, inspirée de l’Art déco newyorkaise aux lignes architecturales élancées.

Imperial Porcelain, ligne Salamander, motifs curvilignes et géométriques en dégradé de bleu et blanc, rehaussés d’or. Prix publics : 37,90 € l’assiette à dessert ; 52,90 € l’assiette ø 27 cm ; 142 € la tasse + sous-tasse 

De nombreuses combinaisons sont proposées afin de réaliser un assortiment personnalisé : assiettes, tasses, bols ou encore vases et photophores. Concept original, cette ligne MetroChic fait partie de la collection Signature, qui propose un packaging, du papier cadeau et une carte de vœux aux couleurs de la ligne pour apporter une touche haute couture.

Dans son flagship store de la rue Royale à Paris, la marque française Haviland présente sa nouvelle collection baptisée Art Déco en hommage à ce courant artistique international emblématique. Les motifs inspirés de multiples éventails forment une sorte de corolle en bordure des assiettes.

 « La complexité de ce nouveau décor illustre à merveille le travail des artisans de Limoges par la qualité de l’impression en chromolithographie en relief et par la touche finale du filet or peint à la main », explique Vanessa Sitbon, responsable communication de la maison Haviland.


Les matières emblématiques de l’Art déco

Herend, collection Art Déco, entièrement réalisée à la main, ornée d’une bordure d’or fin

Que ce soit à travers les tendances architecturales ou de la décoration, le mouvement Art déco a permis d’explorer de nouvelles matières, symboles de raffinement. C’est le cas avec le galuchat, de la peau de raie ou de requin utilisée pour recouvrir des meubles, coffrets ou sacs à main dans les années 20. La maison Royal Limoges propose une version 2019 de sa collection emblématique Makassar en version or mat. Les motifs de galuchat aux teintes grises couvrent les bordures d’assiettes ou la totalité de la surface des tasses. En guise de finition, un filet d’or ou de platine est apposé à la main. 

La marque portugaise Vista Alegre, célèbre pour sa porcelaine depuis 1824, se réfère elle aussi à l’Art déco pour sa ligne Emerald. « A l’âge d’or du mouvement Art déco, les métaux et les pierres précieuses étaient des éléments généralement associés à la géométrisation des motifs, reflétant l’opulence inhérente à la création artistique », détaille-t-on chez Vista Alegre. Les pièces du service de table Emerald, richement décorées d’or mat et d’un camaïeu de verts foncés, jouent avec modernité des lignes.

Mood in blue

Vista Alegre, modèle Emerald, richement décoré d’or mat et de vert émeraude. Prix publics : 48 € l’assiette à soupe ; 39 € l’assiette à dessert ; 93 € la saucière et son support 

Particulièrement chic et tendance, le bleu s’associe à merveille à la tendance Art déco tout en lui conférant une touche plus mystérieuse. C’est le cas de la nouvelle ligne Salamander de la manufacture Imperial Porcelain de Saint-Pétersbourg. 

« Cette collection assemble les motifs curvilignes et géométriques en dégradé de bleu et blanc. Nous proposons différentes assiettes assemblées de façon artistique jouant les contrastes tout en étant en totale harmonie », confirme Béatrice Senan, directrice commerciale Europe d’Imperial Porcelain.

La maison hongroise Herend propose quant à elle de revisiter un motif emblématique d’écaille de poisson des années 1850 mais dans un nouveau style Art déco au nom de la ligne. Entièrement réalisée à la main, la succession d’écailles en bleu est ornée d’une bordure d’or fin.

Pour finir, n’oublions pas Gio Ponti, le maître du design et de l’architecture, mis à l’honneur actuellement au musée des Arts décoratifs de Paris. La manufacture Richard Ginori met en scène les créations emblématiques de Gio Ponti notamment la collection Aurea. Jouant avec des motifs en perspective, composés de gris et de bleu, les tasses deviennent de véritables chefs d’œuvres destinés à célébrer l’art de la table.

Richard Ginori met en scène les créations emblématiques de Gio Ponti avec la collection Aurea. Prix public : 142 € la tasse + sous-tasse 





Partager cet article